Et vogue le Maloya

Et vogue le Maloya

Pour profiter de l’océan sans se mouiller, on embarque sur le Maloya, un maxi-catamaran pour des maxi-expériences.

Il est onze heures et il fait bien chaud ce matin à la darse Titan du Port Ouest. Mais le vent du large nous appelle ! Nous appareillons à bord du Maloya, un maxi-catamaran de 22 mètres de long sur 10 de large qui va apporter un souffle nouveau à l’offre des balades en bateau au large de l’île.

Dès la sortie du port, le capitaine et les matelots hissent l’impressionnante grand-voile de 170 m2. Un peu plus tard, attention la tête, le génois est déployé. Toutes voiles dehors, nous voguons alors à la force du vent en direction de l’ouest. La côte défile paresseusement sous nos yeux, des poissons-volants filent à toute vitesse à bâbord, un banc de dauphins nous accompagne un moment de leurs gracieux plongeons…

« Il nous a fallu quatre ans pour monter ce projet » indique Franck Geneste, co-gérant avec Thibaut Gasparoux du Maloya. L’ex-directeur général et l’ex-chargé d’affaires de la société Croisières et Découvertes se sont lancés ensemble et à leur compte dans cette nouvelle aventure. Quatre ans c’est long, les embûches administratives et financières n’ont pas cessé de se présenter sur leur route, mais ces deux passionnés de la mer ont tenu le cap et peuvent aujourd’hui être fiers de disposer d’un bateau tip top, éco-responsable, répondant à toutes les normes de sécurité, conçu et adapté aux offres qu’ils ont développées.

En plus de la navigation à la voile, le Maloya est équipé de deux moteurs de 150 chevaux chacun. Pas d’inquiétude donc pour toujours rentrer à bon port. L’intérieur est aménagé à la façon de petits salons, à l’avant on fait bronzette sur les trampolines. Unique sur l’île par ses proportions et la capacité de passagers qu’il peut embarquer (jusqu’à 110 personnes), le catamaran est privatisable pour tout événement personnel (mariage, EVJF), professionnel (séminaires, événementiels) ou de groupe (C.E., associations), de jour comme en soirée. Quant aux croisières pré-programmées, elles vont de la simple promenade en mer au concert de musique live, du brunch à l’observation des étoiles avec un pro de l’astronomie, de la pause-déjeuner à l’afterwork ou au sunset… soit une quinzaine de formules originales qui donnent juste envie d’aller goûter l’air marin.

Franck Geneste et Thibaut Gasparoux
crédit © Lionel Ghighi.
Le catamaran de 33 tonnes et 240 m2 de voilure a été fabriqué sur-mesure en Afrique du Sud. Il dispose d’un hydrophone pour l’écoute des cétacés.

L’agencement du catamaran se prête aux événements festifs.

www.fyb.re - Tél. : 0262 34 10 10
Par Brigitte Terral

À lire également